Masseur - Kinésithérapeute

Christophe Frankiewicz

451 avenue des routes 83200 toulon
téléphone 06.76.07.23.42

Contact

Christophe Frankiewicz

Masseur-Kinésithérapeute

451 Avenue des Routes 83200 Toulon

téléphone: 06.76.07.23.42

Techniques et compétences

Master of Chiropractic Ackermann Institut

Strukturelle Osteopathie und Sanfte Chiropraktik

Thérapie manuelle des fascias

Fonctionnelle ostéopathie et Intégration

FOI est un concept thérapeutique a part entiere au sein de l'ostéopathie et de la thérapie manuelle.
Elle se fonde sur plus de 25 ans d'expérience et plus de 150 000 séances pratiques aupres du patient.
La présentation scientifique de ces nombreuses données empiriques joue un rôle majeur pour nous.

La FOI part du principe que le corps réagit obligatoirement a un probleme de motricité par un modele de compensation.
L'expérience montre que ces mécanismes de compensation se répercutent sur différents niveaux du corps et la plupart du temps selon un modele bien défini.
Ainsi il est facile d'identifier ces mécanismes.

FOI est une thérapie résultant de la pratique et destinée a la pratique.
La FOI ne se limite pas au traitement local des zones douloureuses, elle analyse d'abord les interactions au niveau de l'appareil locomoteur afin d'y adapter son traitement.

Thérapie Manuelle selon le Concept Mulligan

Le Concept Mulligan a été créé dans les années 70 par Brian Mulligan, kinésithérapeute de la Nouvelle-Zélande. Peu de kinésithérapeutes français connaissent le nom de Brian Mulligan mais son concept de traitement est utilisé depuis de nombreuses années dans des pays comme les États-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni.
Cette approche de traitement des troubles de l’appareil neuro-musculo-squelettique consiste en l'application simultanée d'un mouvement accessoire passif par le physiothérapeute et un mouvement physiologique actif généré par le patient. Le terme de mobilisations avec mouvements (MWMs) est réservé aux techniques utilisant des glissements accessoires sur une articulation périphérique et Mulligan emploie le terme SNAGs (Sustained Natural Apophyseal Glides), pour décrire des techniques appliqués au rachis. Seulement un petit pourcentage de ces techniques sont de nature purement passive, comme les NAGs (natural apophyseal glides), techniques oscillatoires passives effectuées parallelement au plan des facettes articulaires.
Les effets immédiats de ces techniques sont expliquées par la correction de altérations de la position articulaire et par des effets neurophysiologiques qui ont été prouvées par des recherches scientifiques publiées dans les meilleures revues internationales (British Medical Journal, Manual Therapy, Physiotherapy, etc.).

Thérapie vertébrale selon Dorn et Breuss

En Europe la méthode Dorn est tres utilisée, reconnue et appréciée depuis bon nombre d’années dans le monde germanique. Sa notoriété dépasse les frontieres et des formations aux techniques de Dieter Dorn (DORN-THERAPY ®) vous sont notamment proposées dans différentes villes de France depuis 2006.
Ainsi pratiquée par des milliers de thérapeutes dans le monde, cette méthode originaire d’Allemagne, présente la particularité d’associer les corrections a une dynamique segmentaire. Elle est complétée par une Gym d'autocorrection réalisée par le patient lui-meme.
Le thérapeute normalise les dysfonctionnements articulaires grâce a des techniques sans manipulations.
La méthode est généralement utilisée pour tout désordre articulaire ou fonctionnel d’origine rachidienne et segmentaire (lésions ostéopathiques).
En effet, suite a la formation vous pourrez agir sur les douleurs chroniques ou aigües, torticolis, dorsalgies, lumbagos, sciatalgies, tendinites, scolioses. Vous rectifierez la différence de longueur des membres inférieurs
L’originalité de cette méthode réside dans l’approche correctrice des malpositions articulaires, en effet elles sont dynamiques (avec la participation du patient), le toucher manipulatif est indolore, avec un résultat immédiat.
Elle permet l’équilibration des membres inférieurs (chevilles, genoux, hanches) pour ensuite normaliser le bassin (sacrum, iliaques), les vertebres et les membres supérieurs.

Thérapie Manuelle selon le Concept Kaltenborn

La thérapie manuelle selon le concept OMT Kaltenborn-Evjenth est basée sur le modele biopsychosociale et cherche a s’insérer dans la médecine académique en cherchant la collaboration avec les médecins.
En ce qui concerne le traitement de la douleur il faut différencier entre l’influence sur le systeme antalgique (« pain modulating system ») et l’influence sur les aspects mécaniques du systeme locomoteur, c’est-a-dire sur la nociception périphérique dans le systeme locomoteur.
Le traitement du systeme antalgique est basé sur la physiologie de la douleur qui est la meme pour tous les kinésithérapeutes. C’est seulement dans les aspect mécaniques que les différentes concepts kinésithérapiques se différencient.
La base du raisonnement clinique du concept OMT Kaltenborn-Evjenth dans ces aspect mécaniques est la corrélation entre les symptômes et une altération de la mobilité et des tissus.
C'est-a-dire que le patient a par exemple une hypomobilité de l’articulation tibiotarsienne en dorsiflexion et chaque fois qu’il bouge en dorsiflexion il sent sa douleur.
Du point de vue biomédical et mécanique c’est une tension (élevé) des tissues que provoque des afférences (input) que peuvent altérer les symptômes soit pour les aspects mécaniques que pour les aspects du systeme neurovégétatif.
L’examen cherche – d’un point de vue mécanique – cette tension qu’est élevé par rapport a la résistance/sensibilité des tissues. Le traitement ensuite cherche de diminuer cette tension !
) La vision de la mécanique est basée sur l’hypothese de Kaltenborn, que les dysfonctionnements articulaires sont dus a une limitation du glissement des surfaces articulaires, soit dans l’hypomobilité que dans l’hypermobilité.
Une limitation de la flexion dorsale de l’articulation tibiotarsienne, par exemple, est due selon cette hypothese a une limitation du glissement postérieur de la surface convexe du talus sous la surface concave du tibia.
Pour évaluer et traiter ce glissement Kaltenborn a développé ultérieurement les mouvements de traction et glissement existant déja avant les années 1950. Il les a fait en façon rectiligne et translatoire (donc sur une ligne droite). Pour les orienter mieux, il a « inventé » en 1954 le plan de traitement, un plan imaginaire posé sur la concavité de la surface articulaire. Ces mouvements rectilignes translatoires sont ou perpendiculaires a ce plan de traitement (traction et compression) ou paralleles (glissement).

Fascial Distortion Model (FDM)

C’est dans le cadre de la me´decine d’urgence que le Dr Typaldos a pu observer le langage corporel utilise´ par ses patients pour de´crire leurs douleurs.
Il a alors entrepris de spe´cifier cette me´thode qu’il a nomme´ Fascial Distortion Model (FDM).

Pour les the´rapeutes utilisant le FDM, la premie`re re`gle du traitement est l’identification de la distorsion.
Il s’agit de rechercher, identifier et traiter un ou plusieurs types de distorsions faciales sur le patient.

La me´thode permet alors de traiter les blessures orthope´diques et certaines indications me´dicales soit re´sistantes au traitements classiques,
soit soulage´es tre`s lentement ou partiellement.
Elle est surtout efficace en cas de douleurs aigues, chroniques et dans des situations d’urgence.
Pour une consultation pre´ventive l’outil FDM ne sera d’aucune utilite´.

K-Taping, FDM Taping, Approche McConnell

Le Kinesio Taping est une façon différente d’aborder les désordres musculaires, tendineux, ligamentaires et circulatoires.
Le strapping classique crée une stabilisation articulaire en limitant les amplitudes mais exerce une pression sur la zone lésionnelle ce qui induit une réduction de la circulation sous cutanée.
Le Kinesio Taping, lui, permet une liberté de mouvement et fonctionne comme une pompe en stimulant la circulation lymphatique.
En effet celui-ci va augmenter l’espace interstitiel en soulevant la peau et en créant des circonvolutions a la surface de celle-ci. Le résultat est une diminution de la pression et de l’irritation des mécano-récepteurs sous cutanée.
Les quatre principaux effets physiologiques sont :

- un effet sur la fonction musculaire : il facilite ou inhibe la contraction musculaire, selon le type d’application;

- la réduction de la douleur par diminution de la pression sur les mécanorécepteurs;

- l' Amélioration de la circulation sanguine et lymphatique aidant a éliminer l’exces d’odeme et le drainage des hématomes; - la réadaptation de la fonction articulaire en assistant la physiologie de l’articulation.
Les différentes techniques correctives enseignées dépendent de la découpe et de la tension appliquée sur la bande :

1- correction mécanique (améliore les amplitudes et la stabilité articulaires),
2- correction des fascias,
3- correction tendineuse (principe proprioceptif par action sur les récepteurs de golgi),
4- correction fonctionnelle (aide au mouvement),
5- correction «space » (action antalgique),
6- correction lymphatique.

FASCIAL MANIPULATION

Manus sapiens potens est"
"Une seule main, grâce à la connaissance scientifique profonde, peut résoudre un problème, bien et rapidement, du muscle squelettique.
Plus de connaissances que vous avez, plus vous pouvez identifier la source de la douleur et un dysfonctionnement de l'articulation. Il n'y a rien de magique "
Luigi Stecco a mis en évidence l'importance de la bande dans le traitement des troubles musculo-squelettiques. Après trente ans de pratique il a développé les bases techniques d'une méthode de rééducation nouvelle qui voit son object dans des plaintes ostéo-myo-articulaire et viscérales.
Qu'est-ce que c'est que le fascia?
Le fascia est une membrane qui s'étend sur l'ensemble du corps immédiatement sous la peau. Le fascia, toujours limitée à la seule fonction de retenue et de remplissage en realité elle coordonne conjointement une structure avec l'autre et prmet l'action et la synchronisation de chaque partie du corps. Le fascia se montre à l'intérieur du muscle avec le périmysium et l'endomysium. Ces expansions vont transmettre la contraction d'une fibre musculaire au fascia profonde. En raison de ces liens, le fascia est devenu le chef d'orchestre qui synchronise la montée et la diminution de l'activité de certains muscles. Le résultat de cette harmonie est le geste moteur.

Où est la nouveauté de la Manipulation Fasciale®?
Jusqu'à présent, la tâche de synchronisation du mouvement a été attribuée exclusivement au système nerveux. Les neurophysiologistes eux-mêmes ont commencé à se demander comment le cerveau pourrait contrôler toutes les variables qui sont dans un geste moteur. Ils peuvent être coordonné par le fascia, par la tension de cette membrane sur laquelle sont insérées les fibres musculaires. Si la membrane, qui est l'élément de coordination, devient plus densifié l'effet inévitable est l'incoordination motrice. A la base de la densification, il ya trois catégories de facteurs: mécanique (traumatisme, overuse), chimiques (produits alimentaires, médicaments) et physiques (froid, vent).
La nouveauté de la méthode est de se concentrer non pas sur l'articulation, mais sur les moteurs qui gèrent l'opération. Parmi ceux-ci le fascia joue un rôle fondamental.
Différentes approches thérapeutiques (acupuncture, trigger point therapy, Cyriax etc.) Reconnaître la présence de points particuliers capables de susciter et, s'ils sont traités pour atténuer ou résoudre la douleur. La Manipulation Fasciale appelle ces points dans le Fascia Corporis “centres de coordination” (CC).
Chaque centre de coordination, situé dans le ventre du muscle, est lié à un centre de perception situé au niveau des articulations. Sur ce dernier point, dans l'état pathologique vous sentez le symptôme douloureux. La recherche des épaississements fasciales va toujours mettre l'accent sur les centres responsables de la coordination en vigueur de la restauration de l'homéostasie physiologique au stress.
Qu'est-ce que la densification?
C 'est une accumulation de fibres de néocollagène produites pour réparer les lésions dues à l'excès mécanique, chimique et traumatisante. Ce type de réparation ou de compensation sert à donner un équilibre précaire sur le corps. L'homéostasie qui en résulte n'est pas physiologique pour lequel poussent des altérations structurelles et fonctionnelles, ainsi que des syndromes de douleur. La cause n'est pas à trouver dans la manifestation des symptômes, mais dans le Fascia.

Consultation